Pourquoi voudrions faire de D… notre Roi ?

Il existe de nombreuses façons de répondre à cette question et chacun doit trouver celle qui lui parle le plus. L’explication suivante résonne bien à mes oreilles:

Il y a un passage dans le roman de Kurt Vonnegut, « Breakfast of Champions », qui met en scènele principe de D… comme roi. Le personnage principal, Kilgore Trout, prend un verre dans un bar en songeant à son travail. Soudain, il ressent une étrange présence sur le point d’entrer dans le bar. « Il se met à suer». Qui entre? Kurt VOnnegut. Quand l’auteur du livre entre dans le roman pour rendre visite à son personnage, Kilgore voit sa perception du monde totalement bouleversée.Il réalise qu’il n’existe pas de façon indépendante. Même plus que cela, chaque moment de sa vie nécessite que l’auteur l’écrive. Sans l’auteur, il cesse d’exister. Il réalise aussi que son univers n’existe que dans l’esprit de son auteur et derrière son monde éphémère il existe une dimenseion plus importante – le royaume de Kurt Vonnegut – qui est plus réel que le sien.

Il découvre aussi que littéralement chacun des détails de son univers est une expression de Kurt Vonnegut, parce que dans le monde de Kilgore, seul l’auteur existe véritablement.

Notre monde est aussi un travail de création. Tout est une expression de l’unicité de D… Sans un nouvel acte de création à chaque instant, rien ne pourrait exister.

Même si l’analogie avec Vonnegut a ses limites – il n’est pas D… et sa création relève seulement du domaine des idées – elle nous montre cependant qu’il peut y avoir une autre réalité derrière le monde fini de nos expériences.

Comme Kilgore, à Roch Hachana nous nous retrouvons face à notre « Auteur ». Nous reconnaissons que D… est Créateur et le Roi de l’univers. C’est révélateur de notre rapport à la vie, au sens des choses et de notre but dans ce monde. Couronner D… comme roi revient à préférer la transcendance à la brièveté, l’infini au fini, la réalité à l’illusion.

D’après Rav Nehemia Coopersmith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :